NOBLEME
DISCUTER
LIRE
JOUER
EN
Afficher le menu latéral

2005-2020 ça fait quand même 15 ans

Blog de développement #34 du 19 Mars 2020 (Il y a 195 jours)


Passé / Présent / Futur

Aujourd'hui, NoBleme a 15 ans.

Pour une communauté internet, 15 ans, c'est pas rien.

Pendant ses 5 premières années, NoBleme était un lieu indéfini où les gens venaient et repartaient, où l'activité était parfois énorme et parfois inexistante, et où aucun effort n'était fait pour construire quoique ce soit à long terme. Du pur chaos hors du contrôle de tout le monde. Même du mien, je dois l' avouer.

Les 5 années suivantes ont été une période de déclin, pendant laquelle tous les éléments qui faisaient l'identité du site sont morts un par un: l'arcade, le NRM, le forum, le wiki, et finalement le NBRPG. Certains utilisateurs n'étaient là que pour ces éléments du site, et sont partis avec. D'autres sont restés parce que NoBleme, c'est aussi une communauté, avec des gens sympa et tout (parfois (pas toujours)).

Et finalement, les 5 dernières années jusqu'à aujourd'hui ont été assez cool: sans chercher à grandir NoBleme, on est resté une petite communauté qui continue à exister sur un internet qui se centralise de plus en plus, où les petites communautés n'ont plus vraiment leur place. Pour redonner un peu de vie à NoBleme, j'y ai fait venir un paquet d'anglophone qui y étaient déjà partiellement intégrés, et le résultat est pas trop mal.

Maintenant, la question à se poser est, qu'est-ce que j'attends de NoBleme dans les 5 prochaines années ? Parce qu'il ne faut pas se voiler la face (sauf pour raisons religieuses (ou sanitaires)), on pourrait continuer comme ça longtemps : rester une petite communauté jusqu'au bout, récupérer un nouveau régulier perdu sur la toile ou ramené par quelqu'un tous les ans, et perdre doucement ce qui nous reste comme réguliers jusqu'à ne plus exister.

Honnêtement, ça ne serait pas forcément trop mal. Il y a un certain confort à cet état des choses, et peut-être même que NoBleme pourrait survivre longtemps comme ça. Mais la stagnation, ce n'est pas mon genre, j'ai envie d'essayer quelque chose d'encore différent, quitte à me planter totalement. Tout en gardant pour objectif de conserver la nature de NoBleme - une petite communauté sympa qui permet à des vieux amis de garder le contact - on va essayer d'injecter quelque chose de nouveau sur NoBleme.

Vu la direction que prennent les conversations sur IRC ces derniers temps, il semble évident qu'il n'y a qu'une seule chose qui pourrait arriver sur NoBleme sans perturber l'ordre qui y règne déjà : de la politisation. Alors oui, j'entends d'ici certain·e·s grincer des dents très très fort, mais c'est acté, je vais arrêter la stance politiquement neutre de NoBleme et l'utiliser comme plateforme pour certains trucs.

Avant d'aller plus loin sur ce sujet effrayant, on va parler de l'identité de NoBleme. Spécifiquement, de l'identité visuelle et du contenu du site.





Identité·s

Vous connaissez l'histoire de Sisyphe ? C'est un mythe grec antique selon lequel un certain Bad serait condamné à recommencer à zéro encore et toujours l'écriture du code source du même site internet. Éduquez-vous, c'est la base de la mythologie moderne tout de même. Parait même que dans son devblog précédent, il aurait écrit « Plutôt que de développer de nouvelles fonctionnalités ou refactorer tout le code source pour la 100ème fois […] », mais ça c'est que des rumeurs.

Tout a commencé il y a pas mal de temps, en juin 2019. J'étais en train de remplir l'encyclopédie de la culture internet, mais avec un manque de satisfaction : le process de création d'articles était un peu trop long à mon goût. Mais heureusement, j'avais plein d'idées pour l'améliorer… sauf que le code source du site était lui aussi un peu trop long à mon goût à modifier pour implémenter ces idées. À partir de là, j'ai commencé à retravailler la logique d'un bout du cœur du code source de NoBleme, puis j'ai tout explosé et j'ai décidé que voilà ça serait plus facile de tout recommencer à zéro pour la quatrième fois.

Depuis, j'ai eu le temps de bosser beaucoup dessus. Genre vraiment beaucoup. Après avoir réécrit tout le cœur du site (et croyez moi y'a beaucoup trop de core logic sur NoBleme par rapport à ce que le site a l'air de contenir), je me suis arrêté en réalisant qu'en fait, je faisais n'importe quoi. Si j'allais réécrire le code source du site, c'était l'occasion de repenser toute l'identité du site. Après tout, ça fait maintenant 15 ans qu'on est blanc bleu sans raison particulière. Et les pages du site, combien sont réellement utilisées ? Même pas 10%. Qui se plaindrait de voir les 90% restantes disparaître ?

Avec 7 ans d'expérience dans la tech (et dans la vie) de plus que quand j'ai refait le site depuis la dernière fois, j'ai pris le temps de réfléchir de façon plus intelligente. Commencer par réfléchir aux questions de base : qu'est-ce que NoBleme ? Quel est le but de NoBleme ? Pour atteindre ce but, de quels types de contenus est-ce que le site a vraiment besoin ? Et vu qu'entre temps j'ai appris à faire de l'UX et de l'UI, pourquoi le site est toujours si moche ? Honnêtement, je n'ai trouvé aucune réponse à ces questions, et j'ai tout mis en pause pendant quelques mois, le temps de réfléchir, brainstormer, trouver une raison à cette refonte.

Et cette raison, la voici : L'encyclopédie de la culture internet m'est importante. Je m'en suis rendu compte du fait que je ne la remplissais plus, j'ai un véritable désir de la continuer et de la faire vivre à long terme. Sauf que pour ça, il a fallu que je trouve les root causes de ce qui ne m'empêchait de la remplir. J'en ai trouvé trois. 1, l'UX admin est pas top, il faut la rendre plus utilisable. 2, les memes c'est beaucoup de la merde facho, il faut politiser au lieu de jouer au neutre. 3, il y a déjà 100 sites du genre et il faut que celui-ci contienne quelque chose d'unique.

À partir de là, j'ai décidé de ce que j'attendais du redesign. Voici les objectifs de cette v4 :
* Toute l'identité visuelle doit être refaite à neuf
* Le site doit avoir une identité visuelle (avoir un logo, un style reconnaissable, etc.)
* Le site doit avoir un dark theme (texte blanc-ish sur fond noir-ish)
* Le site doit respecter des règles de design modernes (les grandes lignes du material design)
* Le site doit être plus mobile-friendly
* Le site doit contenir moins de contenu inutile (RIP forum)
* Le site doit être centré sur IRC et l'encyclopédie de la culture web
* Le site doit être agréable à coder
* Le site doit être maintenable à long terme sans besoin de reworks continus
* Le site doit être intégralement bilingue FR/EN
* Le site ne doit plus avoir honte de véhiculer des messages politiques
* Arrêter d'investir du temps dans des contenus qui ne serviront jamais

Maintenant, il ne reste plus qu'à finir le travail. Comme je suis devenu quelqu'un de compulsivement hyperorganisé, j'ai un plan de route très clair de ce qui a été fait et du reste à faire de cette refonte, ainsi que des plannings (autoimposés) que j'essaye de suivre. À partir de ces données, je peux vous dire que la re-re-re-refonte de NoBleme en est actuellement à 47% du travail requis, soit presque la moitié. Et qu'en continuant au rythme que j'ai tenu jusque-là, elle devrait être prête d'ici l'été au minimum. Donc pas immédiatement. Pour le moment, rien ne change.

Et comme j'ai tiré les leçons de ma stupidité passée, je ne vais m'engager sur aucune date, et rien vous montrer de ce qui sera fait.





Manifesto

J'avais dit qu'on parlerait politique plus tard, comme promis nous y voici.

Cela fait plusieurs années que je me suis lancé dans une vaste quête à la recherche de l'identité politique qui me correspond. Cette quête m'a entraîné dans la littérature politique, et m'a indirectement transformé en scribe politique : ayant lu beaucoup de contenu politisé, j'aide ceux qui ont du mal à trouver leurs mots à exprimer leurs revendications politiques.

Ce travail m'a entraîné à écrire politiquement, et m'a aussi fait réaliser que peu importe pour combien de groupes différents je servais de plume, je ne trouvais nulle part un réel reflet de mon identité politique. Donc j'ai fait l'acte parodique que fait toute personne qui traine trop dans la politique de gauche : écrire un manifeste politique, basé sur les revendications de tous les gens avec qui j'échangeais et qui se trouvaient dans la même situation d’insatisfaction que moi.

Le truc imprévu, c'est que ce manifeste, il a été bien reçu. Ceux qui l'ont lu l'ont trouvé cool et m'ont poussé à aller au bout de l'exercice et à le travailler avec plus de sérieux. Du coup, maintenant, j'ai un manifeste politique. Il me faut bien quelque part pour l'héberger, donc il ira sur NoBleme une fois que le site sera refondu.

Les documents politiques, ça a besoin d'être ancré dans le temps. Il leur faut une date de publication initiale. Et les 15 ans de NoBleme, je trouve ça cool comme date. Facile à retenir en plus, 2020 c'est une année ronde. Donc voici, pour la première fois public, uniquement en anglais et uniquement sous forme d'image histoire que ça soit un peu chiant à lire : le manifeste contrapositioniste. Le TLDR, c'est que le système c'est de la merde, mais aussi qu'il y a de l'espoir et de l'action à portée de tous pour avancer. Et le nom, c'est parce que personne d'autre l'a pris. Allez trouver des noms disponibles en politique, c'est pas simple.

Si vous avez envie de le lire et de me donner votre avis ça serait cool. Bien entendu, comme pour le moment c'est 1) en anglais 2) un peu long à lire 3) uniquement sous forme d'image pour le moment, je n'attends absolument rien. Mais qui sait, peut-être que pour vous aussi cette "troisième voie" au sein du marxisme sera intéressante, et que vous aurez envie de faire quelque chose pour mettre un coup de pied collectif dans le cul de l'oppression systémique que certains d'entre nous subissent.

On reparlera de tout ça quand la v4 du site sera prête. Dans le prochain devblog, on pourra reprendre tous ces sujets mais de façon plus concrète. En attendant, je ne parlerai plus de la refonte, et sa date de sortie sera une surprise jusqu'au dernier moment.

Joyeux 15 ans, NoBleme !

😘